Jeux de scène, de Hope Tiefenbrunner

Jeux de scène, de Hope Tiefenbrunner


 Jeux de scène: Partie 1 par [Tiefenbrunner, Hope]

Jeux de Scène

Auteur : Hope Tiefenbrunner.
Genres : M/M, suspense, mafia, trio.
État : Un premier tome de paru. Deuxième et dernier tome à paraître le 26 décembre 2016.

Résumé : Dans le Gehenna des années 30, la dernière revue du Millénium fait grand bruit et attire chaque soir toute la bonne société de la ville venue s’y acoquiner malgré la prohibition. Propriétaires du club et à la tête d’un des plus puissants clans mafieux de la ville, Jin et Ryôma Kohaku ne s’attendent certainement pas à y rencontrer le très intrigant danseur Dorian Feamster. Mais l’attirance et l’envie qu’il éveille rapidement en eux se heurtent à de nombreux obstacles : la relation secrète que les deux cousins entretiennent, le qu’en-dira-t-on, les motivations de Dorian, Satomi, le directeur du cabaret, qui cherche à les empêcher de s’approcher, les jeux de pouvoir et d’influence qui entourent les membres du clan. Entre secrets, méfiance et envie, la relation entre Dorian et les deux cousins Kohaku a-t-elle une chance ?

Avis :

Ce roman est une perle, à lire absolument, qu’on aime ou non le M/M, qu’on aime ou non les trios ou le suspense/milieu de la mafia.

Hope Tiefenbrunner nous brosse tout un univers riche en détails, avec des descriptions fluides, vivantes avec un style recherché et dans lequel évoluent des personnages soigneusement travaillés, loin des clichés habituels que l’on peut retrouver dans les M/M. Pas de femmes gourdes ou nunuches, pas de mecs ultra-stéréotypés, ce qui est malheureusement trop souvent le cas. Mais pas chez elle. Hope Tiefenbrunner a su retranscrire l’atmosphère des années 20 dont, à travers ce premier tome plus que prometteur, on peut presque entendre la musique, en sentir les odeurs, le clinquant de ces années-là. Les dialogues sont percutants, réalistes, non dénués d’humour et de remarques parfois graveleuses, aiguisant notre appétit. De plus, la psychologie des protagonistes nous est proposée toutes en nuances, rien n’est complètement noir ou complètement blanc. Si cruauté et violence il y a, elles ont une raison d’être. N’étant pourtant pas férue de l’univers des années 20, Jeux de Scène a su, par le talent de son auteur, non seulement m’y intéresser mais m’y plonger corps et âme. On sent également le souci de réalisme dans l’ambiance de ces années-là à travers chaque ligne.

De plus, son style est très sensuel, sans vulgarité. Le passage de la danse de Dorian est tout simplement magnifique.

L’intrigue se noue avec un souci du détail et de cohérence qui en distille les tenants et les aboutissants autours d’une relation qui se révèle riche et complexe. Bref, un très très bon trio de personnages en perspective.

Autre excellent point, une maîtrise toute en subtilité des cliffhangers qui nous maintient en haleine à chaque chapitre, nous faisant nous jeter sur le suivant qu’on dévore aussitôt.

A lire absolument !

Remarque (admin’) : Très bon trailer de ce roman ici :

Publicités

Une réflexion sur “Jeux de scène, de Hope Tiefenbrunner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s