A l’ombre de Smoky Mountain, de Leta Blake

A l’ombre de Smoky Mountain, de Leta Blake


Pageflex Persona [document: PRS0000039_00012]

A l’ombre de Smoky Moutain

Auteur :Leta Blake
Genre(s) : Romance
Longueur : Roman (464 pages)

Résumé : Parfois, s’accrocher veut dire lâcher prise.

Après avoir abandonné sa carrière comme chanteur de country à Nashville, Christopher Ryder est assez heureux de se produire dans le parc à thème de Smoky Mountain Dreams dans le Tennessee. Mais alors que sa bien-aimée grand-mère l’aime tel qu’il est, Christopher se sent douloureusement invisible pour le reste du monde. Même lorsqu’il est au centre de la scène, il désire ardemment que quelqu’un voit le véritable ‘lui’.

Le bisexuel Jesse Birch n’a pas de place dans sa vie pour les amourettes. Élevant deux enfants et se battant pour sa famille après un accident tragique qui a pris la mère de ses enfants, il ne veut plus que des coups d’un soir occasionnels. Et il ne veut certainement pas craquer pour son chanteur local préféré. Mais quand Christopher entre dans son atelier de bijoux, Jesse entend une nouvelle chanson dans son cœur.

Avis : C’est le second roman que je lisais de cette auteure, j’avais moyennement aimé le premier, mais j’étais très curieuse de la relire et je ne regrette pas du tout de m’être laissée tenter par cette histoire que j’ai beaucoup aimé. Sans quoi, pourquoi vous en ferais-je une recommandation?

Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette lecture, c’est sa douceur. On y  suit la relation naissante entre Jesse et Christopher, comment ils peuvent s’intégrer à la vie l’un de l’autre avec leur passifs lourds et leurs démons. Christopher souffre d’une famille homophobe avec un beau-père particulièrement détestable et une mère effacée et guère plus agréable, et Jesse, lui, connait une histoire difficile avec sa femme dans le coma et une belle-sœur aux croyances totalement opposées aux siennes, à quoi se rajoute deux enfants qui ont perdu leur maman. Ces problématiques sont très bien intégrées dans la romance, elles sont réalistes dans le sens où l’auteure n’en fait ni trop, ni pas assez.

Le réalisme justement est quelque chose qui m’a plu notamment dans les réactions des personnages. Ils sont humains, adultes et leurs réactions sont réfléchies et pas extrêmes. On n’est pas dans la romance version passionnelle où tout finit en explosions. Ici, ils savent reconnaître quand ils ont tort et ils savent pardonner. C’est agréable et cela évite surtout de tomber dans les clichés qu’on imagine d’ailleurs aisément et c’est donc d’autant plus appréciable de voir que l’auteur prend une autre direction.

Pour conclure, c’est une belle histoire d’amour entre deux hommes qui la méritent mais ne le savent pas forcément. A lire!

Prix :6.99 € numérique, 20 € papier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s