La Trilogie Engelsfors, de Sara B. Elfgren et Mats Strandberg

La Trilogie Engelsfors, de Sara B. Elfgren et Mats Strandberg


La Trilogie Engelsfors est une des multiples séries de fantasy urbaine Young Adult, dont je ne prends même pas la peine de lire les résumés, parce qu’il y en a trop. Surtout avec la traduction française « Le cercle des jeunes élues », sérieux ? ^^ Peut-on faire plus cliché ?

Les couvertures anglaises (ou suédoises, car c’est de la fantasy suédoise à la base) sont plus classe, donc voilà, c’est celles que vous aurez :

Mais on me l’a recommandé, et j’ai beaucoup aimé ! Alors, je me suis dit, il est temps de le recommander à d’autres personnes !

Auteurs : Sara B. Elfgren et Mats Strandberg.
Genre : Fantasy urbaine Young Adult
Éditeur : JC Lattès, pour la traduction française
Statut : 3 tomes.

Résumé : Engelsfors, une petite ville de Suède entourée de forêts immenses. À peine la rentrée des classes passée, un élève est retrouvé mort dans les toilettes du lycée. Tout le monde croit au suicide. Tout le monde, sauf elles.
Une nuit où la pleine lune luit d’une étrange couleur rouge, six jeunes filles sont mystérieusement attirées, malgré elles, vers l’ancien parc d’attraction. Dans cet endroit depuis longtemps désaffecté, une prophétie leur est révélée : elles sont les Élues, un groupe de sorcières, liées les unes aux autres par un pouvoir capable de repousser le Mal. Ensemble, elles vont devoir maîtriser cette étrange force et lutter contre une vieille malédiction. Désormais, rester unies est leur seule chance de survie.

Avis, par Nelja :

Cela se passe dans un village de Suède à l’économie poussive, et même dans le lycée de ce village. Autant dire que les personnages seront doublement jugés sur tout ce qu’ils font, et les rumeurs vont très vite. D’ailleurs, chaque personnage est un « type » social bien rangé dans une petite case avec son étiquette selon la structure sociale du lycée. Mais ils vont vite dévoiler d’autres aspects au fur et à mesure qu’on découvre leurs points de vue, et d’autres encore sous la pression.

Les Gardiens ont parlé : un Élu était censée apparaître, avec des pouvoirs magiques dépassant tout ce qu’on peut imaginer, pour défendre la terre contre l’invasion des démons. Mais les choses ne se sont pas passés comme prévu. Les pouvoirs ont été divisés, et ce sont maintenant sept adolescents différents, un garçon et six filles, qui ont les rêves prophétiques et se découvrent ce qu’ils interprètent comme des super-pouvoirs.

Ils se connaissent déjà, ne s’aiment pas forcément, ont souvent d’autres priorités que sauver le monde. Autant dire que pour s’entraider comme ils sont censés le faire, pour utiliser leurs pouvoirs ensemble aussi bien qu’une personne seule le ferait, ça ne va pas être gagné.
Et bien sûr, même avant l’Apocalypse, les démons sont tout à fait capables de contacter des humains, et de faire des pactes avec eux, leur demandant pour tout prix, au hasard, la vie des seuls capables de les arrêter.
(D’ailleurs, les deux premiers tomes sont centrés sur des enquêtes ou quelqu’un essaie de les tuer mais on ne sait pas qui.)

Je trouve que le côté fantasy urbaine, avec mélange de considérations sur la vie courante des lycéens et sur le fait de sauver le monde, a un petit côté Buffy.
J’aime beaucoup la quantité et la diversité des relations entre personnages féminins. On n’a pas que des amitiés, loin de là. Certaines des filles ont des mauvaises relations, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Il y a même une romance lesbienne entre personnages principaux (et quelques autres personnages homosexuels plus secondaires). Certains types de personnages, comme le mentor peu digne de confiance, ne sont pratiquement jamais des femmes en fiction, mais ici, oui !
J’aime aussi le fait que les super-pouvoirs ne soient pas du tout liés à leurs personnalités, mais y soient souvent presque opposés. Cela fait des conflits intéressants.

Et le total fait un mélange que j’ai trouvé très psychologiquement intéressant, beaucoup moins manichéen qu’on le croit au début, et très cohérent niveau worldbuilding. Un peu lent, par contre. Ne lisez pas si vous voulez de l’action à tous les chapitres. Certains sont vraiment juste là pour développer et explorer les relations entre les personnages.

Personnages que je vais vous présenter maintenant (du moins le cercle principal. Ce sont les seuls dont on a les points de vue. N’ayez confiance en ce que veut vraiment personne d’autre)

* Minoo Falk Karimi : C’est la bonne élève du lycée. Intelligente, anxieuse, pas vraiment intégrée socialement, n’a jamais eu de petit ami ni même de véritable ami. Classe sociale élevée, son père tient le journal local, sa mère (qui est iranienne, et une des seules habitantes du village qui n’a pas eu le malheur d’y naître mais est venue par amour) est médecin. Essaie d’être gentille et compatissante, mais les relations sociales ne sont pas vraiment sa spécialité, échoue souvent. C’est aussi celle qui met le plus longtemps à manifester de réels pouvoirs. Je m’y identifie à tel point que c’est embarrassant.

* Vanessa Dahl : Une des fêtardes du lycée, avec l’alcool, les garçons plus âgés, et tout ce qui va avec. Très jolie, à la fois naturellement et grâce à ses hautes compétences en matière de vêtements et de maquillage. A l’air complètement superficielle au début, mais a beaucoup plus de ressources qu’elle en a l’air. Vit avec sa mère, son petit frère qu’elle adore, et un beau-père qu’elle ne peut pas supporter. Son élément est l’air, et elle développe des pouvoirs d’invisibilité.

* Anna-Karin Nieminen : Vient d’une famille de paysans, une mère dépressive, nu père disparu, un grand-père qu’elle aime mais qui se fait vieux. Dépressive aussi, trop grosse, et qui s’est fait harceler à l’école depuis aussi loin qu’elle peut se souvenir. Fait tout pour passer inaperçue, et est avide d’une affection qu’elle a peur de chercher, mais est aussi une boule de colère et de noirceur. Son élément est la terre, elle récupère les pouvoirs de contrôle mental, et ce qui arrive ensuite ne réchauffe pas le coeur. Ceci dit, pour quelqu’un qui part de si bas, j’ai adoré son arc global sur les trois tomes.

* Linnéa Wallin : La goth du lycée. Fille de l’assistance publique depuis que son père alcoolique s’est révélé incapable de prendre soin d’elle, révoltée contre toute forme d’autorité et une bonne partie du reste, et souvent avec de bonnes raisons. Ancienne droguée, et essaie de s’en sortir, mais sans espérer trop. Se moque de ce que vous pourrez dire sur elle, et en a beaucoup plus à dire sur vous. Son élément est l’eau, mais comme Minoo, elle ne semble pas manifester de pouvoirs, au moins au début.

* Rebecka Möhlin : Aînée de cinq enfants élevés par une mère célibataire infirmière, a toujours eu l’impression de devoir être la fille responsable dès son plus jeune âge, et a développé des problèmes d’anorexie. Ceci dit, le côté responsable sera utile dès qu’il sera question, au hasard, de sauver le monde. Son élément est le feu, et elle peut déplacer des objets avec son esprit. Elle est très amoureuse de son petit ami Gustaf, au point d’avoir peur de le perdre plus que tout.

* Ida Holström : Jolie et sportive, le genre de peste hypocrite que tout le monde déteste, qui a un talent inné pour faire naître des rumeurs sur les gens qui vont détruire leur vie sociale, et a une longue histoire d’avoir harcelé à la fois Linnéa et Anna-Karin. Mais il lui arrive des choses. Elle va changer. C’est mon second arc de personnage préféré, avec celui d’Anna-Karin. Son pouvoir est celui du métal. Cela lui permet d’être possédée par les esprits pour leur apporter son aide. Bien sûr elle en déteste chaque seconde.

* Elias Malmgren. Le fils d’un riche propriétaire et d’une chef religieuse, en conflit avec ses parents parce qu’il n’est pas assez viril, et que sa meilleure amie est Linnéa, qui n’est pas de sa classe sociale du tout (mais qui accepte de discuter avec lui d’art et de mangas et de ses problèmes de drogue et de famille). Très gentil et rêveur, parfois trop. Son pouvoir est celui du bois.

Fiche issue de : Amours de fans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s