Ashlesha de Jer Keene

Ashlesha de Jer Keene


51cddn1s6wl

 

Auteur : Jer Keene
Genres : Aventure, science-fiction, suspense, fantastique et romance!
Longueur : selon ma liseuse, 480 pages.

Résumé:

Rex Vis Tjin’s life has never been normal.

Not every kid spent their summer vacations learning tactics on paintball fields, or could strip down a .9mm and put it back together at military-acceptable speed, or had really good instincts for knowing things…including when to get out of the line of fire. By the time Rex realized the difference, he didn’t care. He’s third-eldest of eight kids and they’re all nuts, but they love each other. That’s the important part.

Four of them go into the military, thinking long-term careers. Then Rex’s brother dies in 2005 in Iraq. That’s the deal-breaker. Rex bows out after only eight years instead of twenty, and gets to spend the next decade figuring out what to do with the rest of his life. He attended a college he can’t remember graduating from. He didn’t care; it was just something to fill the empty spaces in his life.Picking up available work through the Department of Defense fills those empty spaces nicely. Rex has a conscience and the ability to say “No thanks” if he doesn’t like a job. He gets to shoot things (or turn them into craters) and the pay is great. Awesome.On his 36th birthday, Rex meets a redhead in a bar. He wasn’t planning on dating, but sometimes you just fit with someone, and he fits with Euan Ambrus very well.

His new favorite redhead is also sort-of the reason why 2016 pushes the envelope on what’s normal, but Rex figures that if you’re going to make an enemy out of an organization within the federal government, it might as well be the one that’s been up to sci-fi levels of weird since 1951

 

Mon avis:  Et bien mon avis, c’est que si vous ne devez lire qu’un seul livre en anglais ces prochains temps, c’est celui-ci. Il va tellement au delà de la classique romance M/M, un genre qui pour son effort de représentation s’arrête généralement justement au critère de la romance M/M, avec neuf fois sur neuf  (allez neuf fois sur neuf fois et demi, je suis gentille)  deux individus blancs, la plupart du temps anglais ou américain. (ou écossais pour une scène avec kilts).

Mais ici…le personnage principal est mi-Maori par son père, mi-Singapourien par sa mère, et a une collection de demi-frères et soeur qui couvrent un sacré paquet d’ethnies du Sud -est asiatique, il y a des personnages de toutes origines dans tous les coins et l’auteur n’en oublie pas pour autant les autres types de représentation: asexualité, transgenre, j’en passe et des meilleurs, mais aussi représentation couvrant le domaine des handicaps, un personnage doté de prothèses et des problèmes psychologiques,surtout les syndromes post-traumatiques.

Quelle est la dernière fois que vous avez lu un livre jubilatoire où sur tout le casting, il y avait un personnage blanc, un seul? Et où il était le love interest, et pas le héros principal, mâle et virile?

Parce que oui, en plus, c’est jubilatoire. Humour, explosions, horrible jeux de mots (votre anglais devra tenir la route tout de même), et des petites allures de thriller, conspiration & services secrets & tout le bataclan du genre. C’est comme un film d’action, si ceux ci avaient un scénario tenant  la route, un casting varié et que le pairing principal était gay, plutôt que le classique héros/bimbo. Notons d’ailleurs que Ashlesha se paye le culot d’avoir la meilleur scène de sexe hétéro que j’ai lu depuis longtemps, intelligemment écrite j’entends surtout, et qui contribue à la cohérence de l’ensemble: toutes les nuances représentées!

Enfin, et ce n’est pas le moins important, c’est probablement la meilleur représentation de la question du safe sex que j’ai trouvé depuis longtemps, toutes lectures confondues, et la preuve que cela peut tout à fait être des questions intégrées dans une scène, et même rendre celle-ci meilleure.

Vous pouvez trouver l’e-book ou sur Amazon et une version physique du livre devrait être disponible prochainement.

Publicités

2 réflexions sur “Ashlesha de Jer Keene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s