The Rules of Ever After, de Killian B. Brewer

The Rules of Ever After, de Killian B. Brewer


TheRules_900px_COVER-Front_large

The Rules of Ever After

Auteur : Killian B. Brewer
Genre(s) : M/M, Conte de fées
Longueur : Roman. 256 pages.

Résumé :
The rules of royal life have governed the kingdoms of Clarameer for thousands of years, but Prince Phillip and Prince Daniel know that these rules don’t provide for the happily ever after they seek.

A fateful, sleepless night brings the two young men together and sends them on a quest out into the kingdoms. On their travels, they encounter meddlesome fairies, an ambitious stepmother, disgruntled princesses and vengeful kings as they learn about life, love, friendship and family. Most of all, the two young men must learn how to write their own rules of ever after.

Avis : j’ai toujours eu un faible pour les contes de fées. Alors quand je trouve un M/M qui revisite les contes de fées avec intelligence, je craque !

On y retrouve les ingrédients classiques : un prince, des bonnes fées, une belle-mère aux intentions maléfiques, des princesses… Et on a également des chevaliers et un autre prince (oui, on est dans un M/M, je vous le rappelle). Tout au long du roman, on reconnaît des clins d’œil aux contes et à leurs codes : Raiponce ou La princesse au petit pois, la malédiction au berceau…

Ce que j’ai vraiment aimé dans ce roman, c’est que l’auteur ne tombe pas dans les travers qui me dérangent souvent dans les M/M. Phillip ne déteste pas les femmes : il préfèrerait juste éviter d’en épouser une. Malheureusement, il leur cause du tort sans vraiment avoir conscience des conséquences. Au cours de sa quête, il va retrouver ces princesses bafouées. Et chacune aura réagi différemment. Ce qui m’a plu, c’est qu’elles ne sont pas vindicatives : elles ont un vrai rôle à jouer dans la quête de Phillip et en profitent pour s’émanciper de la société patriarcale.

La romance entre Phillip et Daniel est présente, mais reste en second plan car les enjeux sont plus grands et l’auteur prend son temps aussi pour développer les personnages secondaires.

De plus, pour ceux qui ne sont pas fans des scènes de sexe, soyez rassurés : cette maison d’édition publie des romans accessibles dès 13 ans. Il y a des mentions et du questionnement à ce sujet, mais rien d’explicite ;).

 

Prix : 6,99$ pour l’ebook – 16,99$ pour le livre papier

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s