Tell me it’s real, de TJ Klune

Tell me it’s real, de TJ Klune


tell-me-its-real

Tell me It’s real

Auteur : TJ KLune
Genre(s) : Romance, humour, Homosexualité MM.
Longueur : Roman. 350 pages

Résumé :Est-ce que vous croyez au coup de foudre ?

Ce n’est pas le cas de Paul Auster. Paul ne croit pas à grand-chose du tout. Il a trente ans, quelques kilos en trop, et ses meilleures qualités sont son esprit acerbe et les commentaires hauts en couleur qu’il distribue pendant que sa vie se déroule devant ses yeux. Ses amis les plus proches sont un chien à deux pattes nommé Roulettes et une drag queen quasiment bipolaire nommée Helena Handbasket. À cause d’un travail sans avenir, il bosse dans un box qui vide lentement son âme, et si le perroquet homophobe de sa grand-mère l’insulte encore une fois, Paul va lui tordre le cou.

Débarque alors Vince Taylor.

Vince est tout ce que Paul n’est pas : sexy, confiant en lui, et pas vraiment une lumière. Et pour une raison quelconque, Vince drague Paul sans relâche. Vince doit se ficher de lui, parce qu’il n’y a pas moyen que Vince veuille quelqu’un comme Paul.

Mais quand Paul renverse Vince avec sa voiture – de façon complètement involontaire style s’il-meurt-ce-ne-serait-pas-un-homicide – il est forcé de voir Vince sous un nouveau jour. La seule chose qui empêche Paul de croire en Vince, c’est lui-même – et c’est un obstacle que Paul ne semble pas tout à fait capable de surmonter. Mais quand la tragédie frappe la famille de Vince, Paul doit mettre de côté toutes les notions le concernant et se tenir au côté de l’homme qui pense qu’il est parfait comme il est.

Avis :  Les personnages de ce roman ne m’étaient pas inconnus quand je l’ai lu puisqu’on les croise tous dans le Tome 3: L’art de la respiration de L’ours, la Loutre et le moustique, une série que j’ai déjà recommandé ici. J’avais très envie de relire cet auteur et ma foi, c’était sympa de renouer avec l’univers de cette série (en attendant le tome 4!!).

On retrouve donc le style de TJ Klune, ses personnages complètement loufoques, les dialogues internes qui partent n’importe où, les situations cocasses avec mention spéciale au GPS tueur et au perroquet homophobe. C’est une chouette romance, servi par des personnages à la fois drôles, émouvants et surtout fous. Paul y rencontre donc Vince qui craque sur lui, mais Paul n’y croit, Paul n’est pas une gravure de mode, loin de là et si Vince est l’archétype du héros de romance MM, son adorable manque d’intelligence est à croquer. C’est aussi qui fait le charme de ce roman, les personnages ne sont pas ceux habituels du MM. Les rebondissements sont au programme avec toujours une bonne dose d’éclats de rire et d’émotions.

Bref, j’ai encore passé un excellent moment et le bouquin a fini de me convaincre que j’aimais cet auteur et que j’allais le suivre !

Note : Je l’ai lu en anglais, je ne pourrais donc pas vous dire ce que vaut la traduction française.

Notez qu’il existe une suite : The Queen and the homo Jock King (que j’ai apprécié, mais j’ai eu du mal à accrocher à fond sur le personnage de Sandy le meilleur ami de Paul et du coup, j’ai moins aimé, mais cela reste une bonne lecture) mais je ne crois pas qu’elle soit encore traduite en français pour le moment (ça viendra!).

Prix : 6.10 € en numérique; 20 € en broché.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s