Adekan, de Nao Tsukiji

Adekan, de Nao Tsukiji


adekan 1 Adekan 2

Adekan

Auteur : Nao Tsukiji
Genres : historique, drame, comédie, paranormal, médiéval
Longueur : Manga. Seinen

Résumé : /


adekan anime Tukiji Nao Mangaka sdfds

Avis, par Andersandrew : Adekan, donc, est un manga publié chez Taïfu dans la collection Ototo, qui devrait réunir des seinens.
Parce qu’Adekan, donc, comme vous l’aurez compris, c’est un seinen.

Alors contrairement à ce que pourrait laisser entendre les couvertures des deux premiers tomes (il s’agit d’une série récente, qui n’a que trois tomes à son actif pour le moment), ce n’est pas un yaoi, même si l’auteur surfe vraisemblablement sur la vague des beaux bishonens au comportement ambigu.

Adekan.525917

Mais ne fuit pas, aimable lecteur. Adekan, c’est un manga historique d’enquêtes.
ça se passe au début du 20ème siècle, au Japon. Un jeune agent de police, Kôjirô, est confronté à de nombreuses affaires étranges et souvent glauques. Ce jeune homme sérieux et passionné, a fait la rencontre de Shirô, un vendeur de parapluie au visage de jeune fille, mais redoutable au combat. Ce dernier a bien évidemment un passé trouble d’assassin, qui aura des répercussions à l’avenir. Mais peu importe, ce qui est intéressant dans ce manga, c’est à la fois le trait de la mangaka, qui sans rire, est une véritable artiste. A mon sens, chaque page est une œuvre d’art, et même si elle prend de nombreuses libertés anatomiques (ses personnages sont très longilines, à la CLAMP), on applaudit tout de même des deux mains les décors pleins de détails, pouvant concurrencer Bride Stories.

Adekan.600.913239 Adekan.full.913269

Les héros sont bien sûr à croquer, et nous régalent de scènes ambiguës, comme seules savent les apprécier les fujoshi et autres slasheuses en série. Le running gag de la série étant que Shirô, qui est toujours vêtu d’un kimono, ne portent jamais rien en dessous, ce qui contrarie fortement notre policier assoiffé d’ordre.

adekan-936347
(fanservice)

adekan-v3-05
(je vous jure que ce n’est pas un yaoi)

A chaque chapitre son enquête, c’est donc une série qui se lit plutôt facilement, mais reste le fils rouge du passé de Shirô qui s’étend à travers les différentes intrigues, révélant au compte goutte son lot d’indices.
Les enquêtes sont glauques, ne se finissent pas toujours bien; à ne pas mettre entre n’importe quelles mains, donc, certaines histoires pouvant réellement filer la chair de poule. Heureusement que les personnages sont là pour donner un peu de légèreté dans le récit, Shirô avec sa sensualité désinvolte, et Kôjirô avec sa droiture.

A souligner que l’éditeur offre à l’intérieur de chaque tome un mini poster couleur totalement NSFW; et on ne parlera pas de ce qu’il y a en dessous les jaquettes couleurs : les couvertures semblent tout droit sorties d’un magazine homoérotique.


adekan-936327

Ici, une preview de l’éditeur français.

Fiche issue de : Amours de fans.

Publicités

Une réflexion sur “Adekan, de Nao Tsukiji

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s