Saga Les Dieux Disparus, de Megan Derr

Saga Les Dieux Disparus, de Megan Derr


Saga Les Dieux Disparus (lien Amazon)
(lien vers la maison d’édition Less Than Three press)

Auteur :Megan Derr

Genre : Fantasy, Romance, Homosexualité M/M
Longueur : Roman
Résumé:  Neuf dieux gouvernaient jadis le monde, jusqu’à ce qu’une ultime trahison ne les mène à leur perte. Depuis, le monde se meurt et seul le retour des Dieux disparus pourra le sauver.

T1 : Il y a de cela neuf cents ans, les Dragons des Trois Tempêtes, divinités du Chaos, tentèrent d’anéantir l’archipel de la Kundou. La seule solution pour sauver le pays fut de s’opposer aux Dragons, de les terrasser et de s’emparer de leurs pouvoirs. Depuis, cette puissance confère à la famille royale le droit de suzeraineté.Mais cette magie a un terrible prix, et le prince Nankyokukai est bien décidé à être le dernier à devoir le payer… même si pour cela il doit renoncer à tout espoir d’être avec l’homme qu’il a attendu toute sa vie.

T2 : Les habitants de Pozhar craignent le retour de Zhar Ptitsa, le Dieu des Âmes et de la Résurrection qui, pris d’une colère terrible, a bien failli tous les détruire il y a neuf cents ans. Pour l’empêcher de renaître, le peuple pourchasse et sacrifie les Réceptacles, ceux-là mêmes qui depuis leur naissance possèdent en eux un fragment de l’âme de Zhar Ptitsa. Les Écrits sacrés proclament que mille d’entre eux seront mis au monde et que tous doivent être sacrifiés afin de détruire Zhar Ptitsa une fois pour toute. De nos jours, seuls restent deux fragments, enfouis dans le corps de voleurs bien décidés à ne pas se laisser jeter aux Flammes sans combattre.

T3: Le Royaume de Piedre est déchiré par des guerres intestines depuis que le Basilic a été retrouvé mort. La Confrérie de la Rose-Noire cherche le moyen de détruire ce dernier pour de bon, tandis que l’Ordre de la Rose-Blanche désespère de trouver le moyen de lui rendre toute sa puissance. La dernière réincarnation mortelle en date du Dieu disparu de la Mort est le Prince Culebra, autrement appelé le Prince-Basilic. Harcelé par des assassins, l’un de ses amants mort, l’autre disparu, Culebra passe ses journées empli de désespoir, parfaitement conscient que ses prédécesseurs ont tous connu la mort de seulement deux façons : l’assassinat ou le suicide.

T4: La Verde est gouvernée par les réincarnations mortelles de ses Dieux disparus : la Reine-Fée, le Pégase et la Licorne, tous trois occis neuf siècles plus tôt au pied de leur Chêne Sacré. Tous les cents ans, la tragédie se répète, plongeant le pays dans un désespoir de plus en plus profond. Alors que la Tragédie du Chêne approche, la peur de la Licorne, Gaël, s’intensifie avec le sombre secret que les Trois gardent : s’il ne trouve pas un moyen de briser ce cercle vicieux, les Douze Bêtes Blanches, ainsi que son amant, subiront le même sort que lui : la mort.

T5 : Isolée du monde depuis neuf cents ans, la Schatten est un pays d’ombres et de mystères. Le pouvoir de Teufel, l’Ombre du Licht déchu, maintient les étrangers à l’écart, et ses dangereuses Sentinelles empêchent les gens du pays de s’en échapper. Leur seul espoir de salut réside dans l’unique phrase d’une antique prophétie. Sasha se réveille sans aucun souvenir : il ignore où il est, comment il y est arrivé… et même qui il est. Tout ce dont il se rappelle, c’est son nom, et d’avoir été à la merci d’un monstre aux yeux violets. Tout ce qu’il possède sont les vêtements qu’il a sur le dos, les armes à sa ceinture, et un étrange anneau. Tout ce qu’il lui reste à faire, c’est explorer le pays de glace et de neige dans lequel il s’est perdu, dans l’espoir d’un jour trouver des réponses.

Mon avis: Cela faisait un moment que je recherchais une saga fantasy, bien écrite, romanesque et qui parviendrait en plus à m’offrir une belle romance MM. Et bien, après moult essais, j’ai enfin trouvé. Et autant vous dire que j’ai dévoré les cinq tomes de cette saga.

Chacun des tomes va s’intéresser à un pays et ses Dieux Disparus. Ce que j’ai aimé c’est que, si la finalité des histoires est la même: le retour du Dieu, elles sont toutes différentes. Aventures, simili enquête etc… chaque retour est différent, chaque tome offre des surprises et on n’a pas l’impression de lire 5 fois la même trame. Cela vient aussi des réincarnations qui sont toutes issues de milieux différents: princes, voleurs, etc.. Par ailleurs, chaque pays a ses propres codes, jusque dans les insultes qui sont toujours en rapport. C’est un petit détail mais qui enrichit vraiment l’univers.

Franchement, j’ai aimé chaque tome, chaque nouveau personnage que l’auteur nous présente. Mais si je devais vraiment lui tirer mon chapeau, ce serait pour le dernier tome, car le héros qu’on y suit a perdu sa mémoire et on se crée une image de lui au fil de notre lecture. Et lorsqu’on découvre sa véritable identité, pour moi, l’image que j’avais de lui ne collait pas du tout à celle de ce héros amnésique. Pour autant, c’est tellement bien fait qu’on se dit, mais oui, bien sûr. Bref, j’ai adoré, adoré et adoré.

J’ai lu les premiers tomes en français et les derniers en anglais et rien à redire sur la traduction.

Alors si vous voulez de l’aventure, de l’humour, de la romance, du rêve… mais foncez Bon Dieu!

Prix moyen par tome, numérique uniquement : entre 5 et  7 €.

Publicités

5 réflexions sur “Saga Les Dieux Disparus, de Megan Derr

  1. Ah ! Marrant de voir Megan Derr recommandée ici, c’est une auteur que j’ai connue (et appréciée) à l’époque où elle s’appelait Amaretto et où ses histoires étaient gratuites sur son LJ et site perso, bien avant qu’elle ne co-fonde la maison d’édition LT3.
    Je garde un bon souvenir de ses histoires de l’époque même si au fil des histoires j’ai fini par me lasser de son style et de ses personnages, qu’au final je trouvais vraiment répétitifs :(
    (Je continue de beaucoup aimer Prisoner – pas sa séquelle -, Main gauche (Megan est assez forte pour réadapter des contes et cette versions de Cendrillon avec des bretteurs est cool) et The machtmaker.)

    Je me demande si je n’avais pas essayé de lire Tresor sans aller bien loin (est-ce que le 1er chapitre n’est pas disponible gratuitement sur LT3 pour se faire une idée ?) mais maintenant que je sais qu’il y a un héros amnésique (l’un de mes petits faibles)… est-ce que les tomes peuvent se lire indépendamment (et si oui, est-ce qu’on perdrait quand même pas mal du plaisir de la lecture malgré tout ? Je sais que Megan aime bien aussi faire venir en « guest star » des personnages des histoires précédentes quand elles se situent dans le même univers).

    J'aime

    1. Malheureusement je pense qu’il faut les lire tous. Et oui, le personnage amnésique, on le croise dans un tome précédent. Tout comme les héros du tome 3, on les rencontrent dans le tome 1. Ceci dit Tresor n’est pas mon préféré. Il y a certains retournement de situations dans le comportement des personnages qui n’est pas toujours bien gérés même s’il y a quelques surprises qu’on ne voit absolument pas venir. J’ai pris plus de plaisir dans les tomes suivants.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s