In god’s arms, de Yonezou Nekota

In god’s arms, de Yonezou Nekota


In god’s arms

Auteur : Yonezou Nekota.
Genre : Yaoi.
Longueur : Manga. Plusieurs tomes.

Résumé : Dans une école catholique qui regroupe un collège et un lycée, Marius est un élève de première renfrogné et solitaire. Uran, en 3e année au collège, vient d’arriver dans l’établissement. Un soir, perdu dans les couloirs alors qu’il cherche à rejoindre son dortoir, il est témoin dune curieuse scène entre Marius et Ginger, un élève de terminale. L’adolescent tombe sous le charme du mystérieux Marius mais il semblerait que le cœur de ce jeune homme taciturne ait déjà été capturé d’un bien étrange manière…

Avis, par Andersandrew :

In god’s arms est un manga yaoi en plusieurs tomes, de Yonezou Nekota. Il s’agit de plusieurs petites histoires, sur différents personnages évoluant dans une école catholique.
Pour l’instant, il n’y a que deux tomes de parus (dont les chapitres sont prépubliés dans le magazine Be-Boy). (EDIT Admin : 4 tomes, depuis).

Je peux donc répertorier les couples et leurs histoires :
Marius est un jeune homme plutôt taciturne et solitaire; il a un peu de mal à s’intégrer, et du fait de ses origines arabes, on le croit musulman (ce qui est mal vu dans l’école catholique). La nuit, il rencontre Ginger, qui deale une petite drogue maison. Durant l’une de ces rencontres, ils se font surprendre par un garçonnet du nom de Uran.

Shio <3 est un stigmatisé : il porte des traces sanglantes sur les poignets et le front. Personne n’a d’explication. Il était gravement malade, et quand il s’est réveillé, guéri, il avait ces marques. Il rencontre Won, qui est le serviteur d’Emilio, un jeune aristocrate dévergondé et coureur de jupons. Shio est hanté par de terribles cauchemars, qui le font se rapprocher de Won…

Emilio aime les défis. Filles ou garçons, peu importe, du moment qu’il peut y trouver son plaisir. Et il a décidé de s’attaquer au prêtre de l’école…

Basile, jeune homme excentrique à lunettes, un peu foufou, propose à Guerlain, plus jeune (mais terriblement beau gosse avec ses taches de rousseur), de sortir avec lui. C’est la dernière semaine de l’année scolaire, il n’y a presque plus personne, et Guerlain accepte de rester, mais pas de sortir avec lui. Pourtant, les idées et objets farfelus de Basile arriveront-ils à séduire Guerlain ?

Lancelot est un adolescent riche, beau, froid (tsuntsun), arrogant. Et pourtant, il se balade avec un petit garçon collé à ses basques, Etta, son serviteur maladroit. Une relation maître/serviteur difficile à cerner, entre sadisme et fluff.

J’aime :
– Les relations ambigües
– Le tabou religieux
– Le dessin tout en nuances de gris et d’ombres
– L’ambiance de l’école catholique
– La découverte des sentiments
– Les fins assez douces amères
– Les…les personnages de petits garçons, à la fois mignons, hésitants, mignons, maladroits, mignons, pleins de caractères et…mignooons XD
– Strauss, avec ses longs cheveux, responsable de la discipline, mais qui est anti-ship

Ce qui peut rebuter :
– Ben, le shotacons évidents de certaines histoires, dont une moyennement consensuelle au début
– Le thème religieux, ça peut en mettre mal à l’aise certains
– La brièveté frustrante de certaines histoires

J’adore l’ambiance, et souvent, on revoit les personnages, d’une histoire à une autre, même si le couple principal change, c’est agréable.
Enfin voilà, j’aime ce petit manga yaoi sans prétention…

Fiche issue de : Amours de fans.

Publicités

Une réflexion sur “In god’s arms, de Yonezou Nekota

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s