Du bout des doigts, de Sarah Waters

Du bout des doigts, de Sarah Waters


index

Du bout des doigts

Auteur : Sarah Waters

Genre: Romance. Historique. Mystère.

Longueur: 749 pages dans la version poche.

Résumé: 1862. Lant Street, Londres. Le rendez-vous des voleurs et des receleurs. Sue Trinder, orpheline, est confiée dès le berceau aux bons soins d’une trafiquante de nourrissons. À la veille de ses dix-huit ans, un élégant, surnommé Gentleman, lui propose d’escroquer une héritière, Maud Lilly. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d’un genre tout particulier. Sue, en entrant au service de la riche jeune fille, tombe avec ingénuité dans un piège. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, elle devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique.

 

Avis: Du bout des doigts est un histoire d’amour, une histoire d’escroquerie, une histoire d’héritage, pleine de retournements de situations, de Manoirs lugubres dans la campagne anglaise qui semblent le château de la belle au bois dormant, malédiction y comprise, et de visites dans la pègre londonienne. C’est tout simplement délectable à lire.
Sue, une jeune orpheline londonienne, a été élevé dans un milieu de crapules, habituée dès l’enfance à faire disparaître les marques sur les objets volés, à voir sa figure paternelle jouer les receleurs et sa figure maternelle se livrer à un étrange trafic d’enfants.Lorsqu’elle atteint dix-sept ans , un voleur de leur connaissance du nom de guerre de Gentleman, lui propose un beau coup: l’aider à épouser puis à faire interner une héritière pour jouir librement de sa fortune. Sue se fait donc engager comme femme de chambre mais dans le crépusculaire Briar , elle s’attache peu à peu à Maud Lily, la victime désignée, sans savoir que leurs deux vies seront bouleversées par leur rencontre bien plus qu’elles ne l’auraient jamais prévu. Impossible d’en dire plus sans trop dévoiler l’intrigue, sachez simplement que les amours de Maud et Sue forment une oeuvre qui séduira le plus difficile des lecteurs!
S’il fallait citer un défaut, ce pourrait être le rocambolesque scénario: tant de retournements de situation finissent par sembler un peu trop, mais c’est un roman vraiment prenant, très bien écrit et qui possède une ambiance très bien rendue, que cela soit les bas fond londoniens, les passages dans le terrifiant hôpital psychiatrique ou le Manoir poussiéreux perdu dans la campagne où toute vie semble suspendue.
Un vrai coup de coeur que je recommande chaudement.

Autre fiche de recommandation : par Berylia, sur Livre émoi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s