The gardener, de Mark G

The gardener, de Mark G


The gardener

Auteur : Mark G
Statut : 2 chapitres, un interlude (73 pages en tout), en cours (Note Admin : 5 chapitres + interludes, toujours en cours à ce jour).
Langue : Français/Anglais
Genres : romance gay (manly), humour, tranches de vie, et des tendances homoérotiques
Warning/Rating : R

De quoi ça cause ? : Un bel aristo en congé à la suite d’un mystérieux accident dans le vaste manoir familiale. Un jardinier irascible dont la passion est d’entretenir le jardin de la demeure. Le premier est gay et trouve le second à son goût…sauf que c’est très loin d’être réciproque.

Attention : ce comic ayant été recommandé à l’origine sur Fic is not the enemy alors qu’il s’agissait d’un WebComic en cours, posté sur le net, la fiche qui suit est celle qui a été faite sur ce WebComic et ne prend donc pas en compte les éventuels changements et corrections qui ont pu être faites entre temps.

Lien vers la fiche de Fic is not the enemy

Images choisies :

chpt1-color-small-c069863

Avis, par Andersandrew :

Le style de MG, l’auteur et dessinateur de ce webcomics, est un mélange de plusieurs influences. On voit à la maturité et au physique des personnages un goût certain pour le comics et ses héros musclés, mais aussi, par le découpage et les effets humoristiques, un petit côté manga. Le tout saupoudré d’une franche maîtrise du genre BD européenne, et on découvre un dessin très riche, très sympa, plein de caractère.
Ce qui est plaisant, avec The gardener, c’est que les personnages ne répondent pas aux critères de beauté dits « standards ». Alors certes, Ambroise (le héros riche) est blond aux yeux bleus, les cheveux bien coiffés, des manières raffinées, une façon de parler guindée, cependant il n’est pas le jeune éphèbe frêle que l’on aurait pu trouver dans un yaoi, par exemple (dans « La vie raffinée de M. Kawashima, pour ne citer que ce titre ;P). Ouais, rien à voir, et, comme le revendique MG, dans The gardener, ya du vrai mec, du mec viril, avec des poils. Surtout Léo (le jardinier). Qui a une pilosité un peu…particulière, je dois dire.

Capture(vous voyez ce que je veux dire ? Rien sur les fesses, tout sur le faciès XD)

Comme je le disais dans la section « genres » de la présentation, il y a des tendances homoérotiques. Alors, je ne suis pas super calée en homoérotisme; ma zone de confort, c’est l’érotique gay pour femmes. Mais les poils, les muscles, et surtout ça :
slip
(Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Un slip de combat ?)
C’est homoérotique. Clairement.
Mais du coup, en deux chapitres, pas une seule scène de sexe. Alors j’ignore si c’est dans les projets de l’auteur, mais justement, je trouve ça fun, parce que les personnages ne se sautent pas direct dessus comme des sauvages. On n’est pas dans un porno gratuit; ici, les petits fantasmes sont là pour donner une touche d’humour, et on nage dans une ambiance somme toute assez romantique (et assumée. Le héros est régulièrement présenté avec des cœurs ou des pétales de fleurs flottant derrière lui). J’aime assez le contraste drolatique entre les deux personnages (parce que si Ambroise est en mode fleufleurs dans sa tête, Léo semble plus fleurs les mains dans la terre), mais aussi entre le design viril et les effets style shôjô. Personnellement, ça m’a bien plû, j’ai trouvé ça osé et original.
Il y a un autre truc à propos du dessin, que j’aime beaucoup, ce sont les visages. Je trouve qu’ils sont très expressifs, pas communs du tout. Quand tous les personnages essayent de répondre à un critère de beauté standard, finalement, on obtient (parfois) des personnages trop lisses, sans relief. Chez MG, j’adore les nez, et en fait…je kiffe les favoris de Léo XD ça donne du caractère !
Les colo sont aussi pleines de charme, je dois dire, et j’adore cette image :
chpt2-colo-small-4bc493b
Le dessin est simple, pourtant il y a tout un jeu d’ombres et de lumières, de nuances dans les feuilles, même sur la boucle d’oreille ! Bref, j’adore.
Et pour finir, parce que je trouve quand même que ce webcomics a des côtés adorables sous ses airs de comédie légère :
chouquette

Points faibles : Les clichés (bourru=physique viril et sombre; bonnes manières=mec sensible…) et les trames de fond super chelou (nan mais c’est bon les petites lumières, les petites étoiles…). Le mystère autour de l’accident d’Ambroise au travail est assez épais, pourtant ça n’intrigue pas beaucoup.

Fiche issue de : Webco-mix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s